Les ovaires sont chez la femme deux petits organes placés dans  bas du ventre qui produisent des hormones et les cellules de la reproduction.

Cancer des ovaires
DéfinitionSymptômesRechercheTraitementPrévention / récidive
  • 04 74 56 58 00

    Plus d’info sur la méthode Beljanski

Traitement contre le cancer des ovaires

Symptomes kyste ovaire cancer

Dans le cancer ovarien, l’intérêt de l’approche Beljanski tient principalement dans l’efficacité des extraits (produits exclusivement par Natural Sources Ltd), qui présentent des effets anti tumoraux en synergie avec la chimiothérapie et la radiothérapie, en même temps que des effets radio-protecteurs et chimio-protecteurs contre les destructions cellulaires inéluctables lors de  ces traitements. Enfin ils favorisent la restauration des cellules de l’immunité, indispensables à la lutte contre les affections, en particulier nosocomiales. Les extraits Beljanski offrent une synergie d’action avec un traitement du cancer des ovaires traditionnel.

Traitement à différents stades du cancer

État précancéreux

 Il s’agit de prévenir le développement d’une tumeur chez des personnes à risque.

Peuvent être considérés comme potentiellement précancéreux l’état asymptomatique de personnes présentant une probabilité élevée de développer un cancer, sans que celui-ci se soit déjà manifesté.

 Caractéristiques d’un état précancéreux : personnes à risques

  • Antécédents familiaux de certains cancers (sein, utérus, colorectal, pancréas).
  • La prise régulière de TSH pour les femmes ménopausées…
  • Avoir déjà contracté une endométriose.
  • Syndrome de Lynch dans la famille proche
  • Absence totale de grossesse, ou de grossesse menée à son terme
  • Mutation des gènes BRCA1 et 2 dans la famille proche
  • Avoir déjà été atteint d’un cancer.
  • Être de descendance juive ashkénaze (plus de 2% sont porteuses du gène BRCA)
  • Indice de masse corporelle supérieur à 30 (obésité)

Le traitement Beljanski commencera par un régime de détoxification, accompagné par une cure annuelle de deux mois d’extraits Beljanski tels que Pao Pereira et Rauwolfia Vomitoria de Natural Source International, à des doses convenables selon le poids de la personne. Ce traitement pourra prévenir le développement, ou le démarrage d’une tumeur.

Le Pao Pereira (poirier du Brésil) contient un alcaloïde de la classe beta-carboline appelé Flavopereirine. Le Rauwolfia Vomitoria Beljanski est purifié de son contenu en alcaloïde Réserpine et Yohimbine mais riche en alstonine. Les alcaloïdes Flavopereirine et Alstonine réagissent sur les sites déstabilisés ouverts de l’ADN précancéreux et empêchent toute reproduction. La cellule précancéreuse meurt par apoptose. Ces alcaloïdes ne réagissent que sur les sites ouverts des ADN cancéreux. Ils ne touchent pas les cellules saines. Ils ne présentent donc pas de toxicité aux doses thérapeutiques utilisées.

État cancéreux localisé (Stades 1 et 2)

 

Le traitement conventionnel pratiqué est généralement d’abord la chirurgie suivie d’une radiothérapie puis d’une chimiothérapie.

 

Le traitement Beljanski :

Les traitements, chimiothérapie ou, et radiothérapie, couramment utilisés sont très agressifs pour le corps malade, mais ils ont la faculté intéressante, par l’altération des membranes des cellules cancéreuses qu’ils produisent, d’ouvrir la porte des cellules malignes traitées aux extraits de Pao Pereira (Pao V ou Pao V FM) et Rauwolfia Vomitoria (Rovol V) qui produiront la destruction et empêcheront la reproduction cellulaire ciblée des cellules déstabilisées seules. Ils vont se fixer sur les ADN dénaturés des cellules malignes et accompagnent le travail initié par les traitements conventionnels.

L’extrait Beljanski, de Ginkgo Biloba Doré (Ginkgo V), a la propriété de réduire l’installation des fibroses dues aux rayons des traitements et de réguler les enzymes. Il agit en protecteur et régulateur avant le début, et en cours de radiothérapie. Les prises sont à démarrer impérativement avant les traitements.

Enfin le REAL BUILD, extrait d’ARN fragments, par son aide à la multiplication des cellules de la moelle osseuse, ramène le taux des cellules sanguines fortement abaissé par les chimio à des niveaux acceptables puis normaux et permet la continuation de ces traitements qui auraient été interrompus pour cause d’aplasie.

Aux doses utilisées, ces compléments ont une parfaite innocuité pour les cellules saines.

État cancéreux avancé (stade 3 et 4)

Le cancer a dépassé le stade local, il s’est propagé aux organes environnants et éloignés.

Atteintes des poumons, cœur, foie, les métastases se développent. Des traitements de chimiothérapie ou radio chimiothérapie vont être introduits dans la circulation sanguine pour atteindre les métastases, là où elles auront migré.

Le traitement Beljanski, articulé autour de quatre extraits spécifiques.

 

A ce stade il sera à base de doses plus élevées de Pao Pereira et Rauwolfia Vomitoria pour attaquer les cellules cancéreuses affaiblies par les traitements conventionnels, étant répandus dans le sang, (Pao V atteindra les métastases jusque dans le cerveau, passant la barrière méningée). Leur caractéristique anti-cancer est d’autant plus efficace que les traitements conventionnels auront déjà malmené les cellules tumorales. Le Ginkgo Biloba doré pour son action dans la régulation des globulines, protection du génome et des protéines enzymatiques et sa réduction des effets secondaires des traitements conventionnels apporte un confort aux malades dans les traitements agressifs.

Les traitements affectant gravement les cellules hématopoïétiques, et l’immunité si nécessaires au malade dans cette situation, une prise de REAL BUILD avant et pendant les traitements permettra de protéger et de restaurer l’immunité, plaquettes et globules blancs, sans induire de prolifération des cellules malignes. Ces prises sublinguales sont à faire, juste avant, et pendant la chimiothérapie ou radiothérapie pour éviter les aplasies.

Il arrive qu’au bout d’un certain temps, les traitements conventionnels ne soient plus efficaces, la tumeur et les métastases deviennent résistantes et continuent leur développement. Les thérapies conventionnelles n’ont plus alors de solution à apporter.

A ce stade les extraits Beljanski présentent encore l’intérêt majeur d’être efficaces contre des tumeurs chimio-résistantes ravivant les synergies.

 

Il existe un test permettant de détecter par avance si les cellules cancéreuses seront effectivement détruites par un traitement, qu’il soit conventionnel (chimiothérapie) ou qu’ils s’agissent des produits Beljanski.

 

Lien vers :

https://www.beljanski.info/research-genetic-cancer-center-rgcc-et-les-extraits-beljanski/

4 extraits naturels contre le cancer des ovaires

cancer des ovaires traitement pao peirera

Pao Pereira

Un extrait normalisé purifié, renfermant des alcaloïdes spécifiques, la serpentine, la sempervirine, la flavopereirine provenant de Pao Pereira, un arbre du Brésil.  Ces alcaloïdes réagissent principalement sur les sites ouverts des ADN cancéreux. et non avec celui des cellules saines. Ils ne présentent pas de  toxicité aux doses recommandées. Ils se fixent sur les ADN déstabilisés des cellules malignes et agissant par apoptose (mort) de ces cellules. Ils agissent efficacement en synergie avec la chimiothérapie et la radiothérapie. Il présente des propriétés  anti tumorales et antivirales Ils passent la barrière méningée (pouvant ainsi atteindre des métastases intra cérébrales).

traitement cancer ovaire

ARN fragments

Composé d’ARN fragments particuliers préparés à partir de souche d’Escherichia coli K12, une entérobactérie inoffensive. Ces ARN fragments favorisent la reproduction accélérée des cellules de moelle osseuses : leucocytes et des thrombocytes (plaquettes) dans les risques d’aplasies de différents grades générées par la chimiothérapie et la radiothérapie. Effets réparateurs, protecteurs, régénérateurs de l’immunité restante, antihémorragiques. Sous contrôle médical, les prises sont à démarrer  impérativement avant les traitements pour réactivité maximale en présence d’une numération globulaire supérieure à 2,7millions d’hématies par mm3.

Rauwolfia vomitoria traitement cancer ovaire

Rauwolfia Vomitoria

Extrait normalisé purifié d’alcaloïdes de racine et d’écorce de Rauwolfia vomitoria  de la classe des béta-carbolines, du genre flavanones et flavonoïdes tels que, l’alstonine, empêchent la reproduction des cellules déstabilisées. Ils  présentent une synergie avec la chimiothérapie et la radiothérapie, action anti tumorale.Il a aussi une action intéressante sur la réduction des ascites

nouveau traitement cancer ovaire

Ginkgo Biloba

Extrait purifié de Ginkgo Biloba  particulier (feuilles jaunes), prévient les fibroses et effets secondaires de la radiothérapie, régule certaines enzymes. Est utilisé juste avant et pendant la radiothérapie en complément régulateur et réparateur. Aide à prévenir et corriger les fibroses de différents types.

Les principaux traitement du cancer des ovaires

Les traitements, chimiothérapie ou, et radiothérapie , couramment utilisés sont très agressifs pour le corps malade, mais ils ont la faculté intéressante, par l’altérations des membranes des cellules cancéreuses qu’ils produisent, d’ouvrir la porte des cellules malignes traitées aux extraits purifiés et bien dosés de Pao V et  Rovol V qui ont été étudiés et qualifiés pour produire la destruction  et empêcher la reproduction cellulaire ciblée des cellules déstabilisées seules. Ils vont se fixer sur les ADN dénaturés des cellules malignes et accompagnent le travail initié par les traitements conventionnels.

L’extrait Beljanski ,Ginkgo V, a la propriété de réduire l’installation des fibroses dues aux rayons des traitements et de réguler les enzymes. Il agit en protecteur et régulateur avant le début, et en cours de radiothérapie. Les prises sont à démarrer  impérativement avant les traitements.

Enfin le Real Build extraits d’ARN fragments  par son aide à la multiplication des cellules de la moelle osseuse, ramène le taux des cellules sanguines fortement abaissé par les chimio et radiothérapie à des niveaux acceptables puis normaux .et permet la continuation de ces traitements qui auraient été interrompus pour cause d’aplasie.

Aux doses utilisées, ces compléments ont une parfaite innocuité pour les cellules saines.