Définition des cellules souches cancéreuses (CSC) : Les CSC représentent la partie infime de l’ensemble des cellules d’une tumeur qui survit aux thérapies. Alors que la plupart des cellules cancéreuses sont détruites par les traitements anti-cancer, les CSC survivent, se propagent et relancent la croissance tumorale. Les CSC font aussi référence aux « Cancer Stem like » parce qu’elles prolifèrent de la même façon que les cellules souches normales impliquées dans la répartition des tissus, mais contrairement aux cellules souches normales sont cancéreuses et chimio-résistantes.

Action des souches cancéreuses

cellules souches cancéreuses

Etude In vitro : action du Pao pereira sur des cellules souches cancéreuses du pancréas

Activité du Pao pereira et du Rauwolfia vomitoria sur les cellules souches cancéreuses du pancréas PANC-1 à des dosages ≤ 200 µg/ml. Lors de l’étude In vitro (voir graphique ci-dessous), l’extrait de Pao pereira a réduit de manière significative la population des cellules souches cancéreuses du pancréas. Cette étude a démontré que l’extrait naturel de Pao Pereira inhibe les cellules souches cancéreuses du pancréas et diminue l’aptitude des cellules souches cancéreuses à s’auto reproduire, réduisant ainsi les risques de réapparition du cancer. Aucune autre molécule à ce jour n’a démontré une telle activité.

Etude scientifique sur les cellules souches cancéreuses du pancréas

Cette étude a démontré que l’extrait naturel de Pao Pereira inhibe les cellules souches cancéreuses du pancréas et diminue l’aptitude des cellules souches cancéreuses à s’auto reproduire, réduisant ainsi les risques de réapparition du cancer. Aucune autre molécule à ce jour n’a démontré une telle activité.

résultat etude scientifique sur cellules souches cancer

Au 6eme jour (Graphique A), le taux de formation des tumeurs dans le groupe témoin atteint 80%, alors qu’il n’est que de 10% dans le groupe traité avec le Pao pereira. Au 20ème jour, jour d’arrêt du traitement, toutes les souris du groupe témoin ont des tumeurs sur les deux flancs (tumeurs formées à 100%), alors que pour le groupe traité avec le Pao pereira le taux de formation n’est que de 30%. En comparaison avec groupe témoin, le Pao pereira a eu un effet positif sur la formation et la croissance des tumeurs (Graphique B). L’effet inhibiteur du Pao pereira sur la croissance des tumeurs a même était observé après la fin du traitement.

L’étude conclu que l’extrait de Pao pereira diminue les signaux qui déclenchent les propriétés des CSS à s’auto reproduire, réduisant ainsi les risques de réapparition du cancer.

Les recherches menées par le Kansas University Medical Center ont conclu que l’extrait de Pao pereira est très prometteur dans le traitement des CSC pancréatiques et est un composant essentiel des traitements qui amèneront à une cure réelle du cancer.

Cette recherche a été sponsorisée par la Fondation Beljanski, une entité américaine à but non lucratif, basée à New York.

Publication : Extract of the Medicinal Plant Pao Pereira Inhibits Pancreatic Cancer Stem-Like Cell In Vitro and In Vivo. Dong, P. Chen and Q Chen. Integrative Cancer Therapies. July 2018.
https://doi.org/10.1177/1534735418786027