Une récidive est considérée comme une nouvelle atteinte cancéreuse de l’organe, après le traitement d’un cancer primitif, il peut s’agir d’un cancer induit par les traitements ou d’un nouveau cancer. La rechute est la reprise d’activité d’un cancer initial qui repart après une phase de rémission dite « complète », elle peut être locale, régionale avec des métastases dans les ganglions drainants l’organe ou distante avec des  métastases éloignées dans d’autres organes. Pendant une rémission totale, il convient de prendre quelques dispositions pour limiter au maximum le risque de reprise d’activité du cancer, ou d’un nouveau cancer  du à la déstabilisation des cellules malmenées par un traitement conventionnel. Il sera impératif de suivre les contrôles médicaux pour une détection précoce de reprise de l’activité cancéreuse, par des analyses, des scanners, des examens cliniques. A noter que les examens radiologiques, les scanners, mammographies, et examens du même type produisent des radiations dont les effets s’accumulent, une prise de RealBuild de Natural Source International avant et après, sera conseillée. On apprendra à reconnaître les symptômes à les surveiller.

Eviter la rechute du cancer

On prendra des mesures d’hygiène élémentaires, comme :

Impacte des cellules souches cancéreuses dans les récidives de cancer.

cellules souches cancéreuses

Une récidive est considérée comme une nouvelle atteinte cancéreuse de l’organe, après le traitement d’un cancer primitif, il peut s’agir d’un cancer induit par les traitements (chimiothérapie, radiothérapie), ou d’un nouveau cancer. La rechute est la reprise d’activité d’un cancer initial qui repart après une phase de rémission dite «complète», elle peut être locale, régionale avec des métastases dans les ganglions drainants l’organe ou distante avec des métastases éloignées dans d’autres organes.

Après les traitements de chimiothérapie, il peut se maintenir un petit reliquat de cellules cancéreuses résistantes qui demeurent malgré la disparition apparente de la tumeur. Ces cellules résistantes vont se développer en une nouvelle tumeur maligne particulièrement résistante à cellules souches sphéroïdes. Des essais in vivo ont montré en 2018 que le Pao Pereira combattait avec succès des cellules souches cancéreuses de pancréas résistantes (1).

Pendant une rémission totale, il convient de prendre quelques dispositions pour limiter au maximum le risque de reprise d’activité du cancer, ou d’un nouveau cancer du à la déstabilisation des cellules malmenées par un traitement conventionnel. Il sera impératif de suivre les contrôles médicaux pour une détection précoce de reprise de l’activité cancéreuse, par des analyses, des scanners, des examens cliniques. A noter que les examens radiologiques, les scanners, mammographies, et examens du même type produisent des radiations dont les effets s’accumulent, une prise de REAL BUILD de Natural Source International avant et après, sera conseillée. On apprendra à reconnaître les symptômes à les surveiller.

Pour combattre la récidive d’un cancer on emploiera les mêmes moyens que pour traiter un cancer primitif.

(1) Extract of the Medicinal Plant Pao Pereira Inhibits Pancreatic Cancer Stem Like

Cell in vitro and in vivo ( Ruochen Dong,BS, Ping Chen,MS,Qi Chen, PhD )

(University of Kansas Medical Center, Kansas City USA)

récidive cancer des ovaires
  • Réduire les expositions au soleil.

  • Cesser de fumer, supprimera les effets des oncogènes véhiculés par les fumées du tabac.

  • Eviter l’absorption d’alcool.

  • Avoir une activité physique suffisante autant que l’état physique le permette, respirer un air sain.

  • Pratiquer un régime à déterminer avec un diététicien spécialiste en oncologie, riche en fibres, vitamines, crucifères, exempt de substances cancérogènes pesticides dans les légumes, nitrites, nitrates, qu’on trouve par exemple dans les charcuteries des nitrosamines dans le fumé. On évitera les excès de viandes rouges et de graisses les produits salés tout préparés.

  • On  devra s’écarter autant que possible de la pollution sous toutes ses formes : atmosphérique, ondes électromagnétiques, radiations…

  • Procéder à une cure régulière 1 mois deux à trois fois par an d’extraits Beljanski  anti cancer tels que Pao V, Rovol V, anti cancéreux et antiinflammatoires, en prévention d’une reprise éventuelle du cancer et en traitement des ADN légèrement déstabilisés, de Ginkgo V , régulateur d’enzymes pour  les cellules stressées par  les traitements subis chimio radiothérapies et Real Build , en réparation de l’immunité si nécessaire.