Les alcaloïdes sont une aubaine pour la vie. La vie ne serait pas possible sans eux. Pourquoi? C’est parce que les 4 types de molécules de base qui constituent l’ADN, l’acide de la vie, sont tous des alcaloïdes, l’adénine, la cytosine, la guanine et la thymine.

Voici à quoi ressemblent les nucléotides (molécules de base) de notre ADN :

C5H5N5O

C5H5N5O

C5H5N5

C5H5N5

C4H5N3O

C4H5N3O

C5H6N2O2

C5H6N2O2

Pour être rattachée aux alcaloïdes, les molécules organiques doivent répondre à cinq critères principaux :

1- Faire partie des molécules organiques présence de carbone, oxygène, hydrogène…

2- Présence d’azote,

3- Formation de sels, (signant leurs propriétés alcalines)

4- Avoir une activité physiologique

5- Donner des dérivés insolubles avec une dizaine de réactifs dits «réactifs généraux des alcaloïdes», comme l’‘acide picrique, ou différents réactifs répertoriés qui portent le nom de leur auteur, réactifs de Bertrand, de Scheibler, de Schulze… .

*(nota) La formation de sels n’est pas rigoureusement respectée: ainsi la caféine et la colchicine, non salifiables, sont cependant assimilées aux alcaloïdes par la plupart des chimistes.

Longtemps restreint au monde végétal, Leur domaine a été étendu au monde animal. Dans la dénomination, il y a un indice qui permet de déterminer si une molécule est un alcaloïde ou non, c’est-à-dire que le nom des molécules se termine généralement par-ine.

Rôle bénéfique des alcaloïdes pour l’homme

Outre les quatre alcaloïdes de l’ADN, plusieurs centaines  alcaloïdes sont bénéfiques pour la vie et l’humanité. Les alcaloïdes ont grandement bénéficié aux humains des manières suivantes :

artémisinine

En tant que médicament: les alcaloïdes tels que la quinine et la chloroquine sont utilisés pour traiter le paludisme. De nombreux autres alcaloïdes sont utilisés pour soigner les maladies. L’artémisinine, le nouveau remède contre le paludisme, est préparé à partir d’un alcaloïde. De nombreux médicaments que nous utilisons contiennent des produits qui sont des alcaloïdes. Mais la triste nouvelle est que le plasmodium, responsable du paludisme, a montré une résistance à la chloroquine. Heureusement, l’artémisinine est toujours efficace. Un autre groupe d’alcaloïdes est utilisé avec succès dans le combat contre le paludisme, c’est le groupe d’alcaloïdes qui est présent dans le Pao Pereira, arbre du Brésil, utilisé depuis des siècles.

C’est de l’artémisinine.


molécule de morphine

En tant qu’anesthésique: les alcaloïdes tels que les endorphines (produits par notre cerveau) et la morphine bloquent les signaux de douleur qui atteignent les synapses dans le cerveau, apportant un soulagement à la personne souffrant de douleurs graves.

Ceci est une molécule de morphine.


C4H11N5

Pour traiter le diabète: Les alcaloïdes tels que la metformine (diméthylbiguanide) produite artificiellement aident à soigner le diabète. La guanidine, que l’on trouve dans un arbuste connu sous le nom de Goat’s Rue ou Professor Weed, lorsqu’elle est isolée, est très efficace pour contrôler la glycémie chez les animaux. Mais est trop toxique pour être utilisée chez les humains. Ainsi, les chimistes ont commencé à essayer de trouver un traitement comme la guanidine qui était aussi efficace mais sans la toxicité. Le résultat était que la metformine a été synthétisée, elle était une réponse efficace pour traiter le diabète. La metformine aide des millions de personnes à gérer leur diabète.


molécule de caféine

Effet rafraîchissant: Les alcaloïdes comme la caféine nous aident à nous rafraîchir lorsque nous avons sommeil.

Ceci est une molécule de caféine.


vinblastine

Traitement du cancer: La vincristine et la vinblastine, présentes dans la pervenche rose (endémique à Madagascar), sont utilisées pour traiter certains types de cancer en empêchant les cellules de se diviser. La vincristine a contribué à faire passer les taux de réussite du traitement des enfants atteints de leucémie de seulement 10% dans les années 1960 à plus de 80% aujourd’hui. La vinblastine est souvent une composante essentielle de la chimiothérapie pour le lymphome (un cancer du système lymphatique).


Dans toutes les molécules, vous avez peut-être remarqué quelque chose: hormis le carbone et l’hydrogène, l’azote est commun à tous ces composés. Et c’est ce que sont les alcaloïdes; ils sont organiques (molécules dans lesquelles du carbone et de l’hydrogène sont présents et liés entre eux par une liaison chimique covalente) et ont au moins un atome d’azote, soit en remplaçant un atome de carbone du cycle benzène (ou cyclopentadiényle), soit en étant présent dans un groupe fonctionnel.

Alcaloïdes danger

Mais, il y a un côté sombre pour les alcaloïdes; certains d’entre eux sont extrêmement toxiques. Par exemple, la plante appelée Belladone, qui ressemble à des bleuets, produit un alcaloïde extrêmement  toxique appelé atropine.

Mais on lui a trouvé une utilisation favorable :  l’atropine figure sur la liste modèle des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé. Les chirurgiens peuvent utiliser l’atropine comme sédatif pour des interventions de courte durée ou pour dilater les pupilles afin d’obtenir un accès facile à l’arrière de l’œil. Il agit également comme antidote contre certains types d’empoisonnement. Certains pesticides et gaz neurotoxiques attaquent le système nerveux parasympathique et l’atropine peut contrer cet effet mortel en bloquant les récepteurs activés par ces toxines.

N’oubliez pas : la dose est le poison. Même trop d’eau peut être mortelle.

En outre, les médicaments les plus puissants (ceux utilisés à des fins récréatives) sont également des alcaloïdes. La méthamphétamine est également un alcaloïde.

L’aconitine, trouvée dans l’arbuste Aconit, agit au niveau du  cerveau et du cœur humains. Cela le rend extrêmement mortel. Les symptômes de l’intoxication par l’aconitine (dus à l’ingestion de racines ou de tubercules d’aconit) comprennent une faiblesse musculaire, des picotements, des engourdissements, des battements cardiaques irréguliers, une pression artérielle basse, des vomissements, des nausées et des diarrhées.

La Flavopeireirine, un alcaloïde multitâche, mis à l’honneur par le chercheur Mirko BELJANSKI

Un  alcaloïde particulier qui agit contre plusieurs pathologies, inhibant la réplication des rétrovirus, tels que le VIH, interrompant la réplication de l’ADN déstabilisé (cancéreux) et ayant des propriétés antipaludéennes puissantes. Il est utilisé depuis des dizaines d’années comme anti-cancéreux, et des centaines d’années comme antipaludéen. La Favopeireirine qui se trouve dans les extraits Beljanki en forme concentrée (Produit exclusivement et garanti par Natural Source International Ltd). Cet alcaloïde en extrait concentré a été testé sur différentes pathologies avec succès. La « Fondation Beljanski » et l’association « CIRIS », en France ont recueilli un certain nombre de témoignages très positifs dans son utilisation, qu’ils mettent à la disposition des malades en particulier cancéreux, pour les aider dans leur parcours.