Les cancers du pancréas sont des cancers extrêmement difficiles à traiter par les moyens habituels seuls (généralement par chimiothérapie ou, et radiothérapie).

Cancer du pancréas
DéfinitionSymptômes & diagnosticRechercheTraitementPrévention & récidive
  • 04 74 56 58 00

    Plus d’info sur la méthode Beljanski

La solution Beljanski contre le cancer du pancréas

Les cancers du pancréas sont des cancers extrêmement difficiles à traiter par les moyens habituels seuls (généralement par chimiothérapie ou, et radiothérapie).

Ces traitements, chimiothérapie ou, et radiothérapie , couramment utilisés sont agressifs pour le corps malade, mais ils ont la faculté par l’altérations des membranes qu’ils produisent, d’ouvrir la porte des cellules malignes aux extraits purifiés et bien dosés de Pao pereira et Rauwolfia vomitoria de (Natural Source) qui ont été étudiés et qualifiés pour produire la destruction  et empêcher la reproduction cellulaire ciblée des cellules cancéreuses seules. Ils vont se fixer sur les ADN dénaturés des cellules malignes et terminer le travail initié par les traitements traditionnels.

L’extrait Beljanski : Ginkgo V Extrait particulier de Ginkgo Biloba a la propriété de soigner les fibroses dues aux rayons et de réguler les enzymes. Il agit en protecteur et régulateur avant le début, et en cours.

Ces compléments ont une parfaite innocuité pour les cellules saines. Surveillance des transaminases et gamma GT qui sont un des signes d’évolution de ce cancer.

Méthode à base de 4 extraits naturels Beljanski

traitement PAO PEREIRA cancer du pancréas

PAO PEREIRA

Extrait normalisé purifié d’alcaloïde spécifique se fixant sur les ADN déstabilisés des cellules malignes et agissant par apoptoses sur ces cellules. Il agit en synergie avec la chimiothérapie et la radiothérapie. C’est un anti cancer et antiviral puissant passant la barrière méningée.

RAUWOLFIA VOMITORIA pancréas cancer

RAUWOLFIA VOMITORIA

Extrait normalisé purifié d’alcaloïde empêchant la reproduction des cellules ADN déstabilisées cancéreuses : Synergie avec chimiothérapie et radiothérapie, anti cancer.

GINKO V traitement pancréas

GINKGO BILOBA

Extrait purifié de ginkgo biloba particulier (feuilles jaunes), prévient les fibroses et méfaits de la radiothérapie, régule certaines enzymes. A utiliser juste avant et pendant la radiothérapie en complément régulateur et réparateur.

REAL BUILD guérison prostate

REAL BUILD

Composé d’ARN fragments particuliers d’Escherichia coli K12 qui rétablissent la reproduction des cellules de moelle osseuses touchées par la chimiothérapie et la radiothérapie. Réparateur , protecteur ,régénérateur de l’immunité restante à démarrer  impérativement avant les traitements.

L’utilisation de ces extraits peut abaisser les résistances aux traitements conventionnels et permettre leur poursuite.

Traitements du cancer du pancréas, solutions conventionnelles

La chimiothérapie :

La chimiothérapie est le traitement du cancer par des médicaments qui agissent sur les mécanismes qui permettent aux cellules de se multiplier. On parle aussi de médicaments de chimiothérapie. Ce sont des traitements généraux (appelés aussi traitements systémiques) qui agissent dans l’ensemble du corps. Cela permet d’atteindre les cellules cancéreuses quelle que soit leur localisation, même si elles sont isolées et n’ont pas été détectées lors du diagnostic.

La chimiothérapie du cancer du pancréas est contre-indiquée lorsque votre état de santé général ne permet pas de supporter les effets secondaires du traitement.

Un traitement par chimiothérapie est envisagé lorsque le cancer est avancé et que la tumeur ne peut être retirée. Il a pour objectif de ralentir, voire arrêter, la progression de la maladie, diminuer la douleur et améliorer la qualité de vie.

Le traitement de référence est alors la gemcitabine. En complément de ce traitement, et si une radiothérapie est indiquée, le 5 fluoro-uracile (ou 5-FU), qui rend les cellules plus sensibles à la radiothérapie, est parfois utilisé. On parle aussi de radio-chimiothérapie

Enfin, dans certains cas, une chimiothérapie peut être effectuée après la chirurgie, lorsque la tumeur a été retirée. On parle aussi de chimiothérapie adjuvante. Ce traitement sert alors à agir sur les éventuelles cellules cancéreuses restantes, qui n’ont pas pu être retirées lors de la chirurgie, et à réduire le risque de récidive après l’opération. Différentes molécules sont utilisées seules ou en association

Inversement, la radiothérapie adjuvante est également parfois envisagée, en complément de la chimiothérapie.

La chirurgie :

C’est une intervention lourde qui ne peut concerner tous les patients. Le développement du cancer et l’état de santé du patient sont à prendre en compte pour savoir si l’opération peut être pratiquée ou non. Lorsque la tumeur s’est étendue aux gros vaisseaux sanguins proches du pancréas, l’opération n’est généralement pas réalisable  car le risque de provoquer une hémorragie importante est trop grand.

Lorsque des ganglions éloignés  du pancréas sont envahis par des cellules cancéreuses ou qu’il y a des métastase dans d’autres parties du corps, la chirurgie n’est pas un traitement retenu. Si une maladie grave du cœur, des poumons, des reins ou une cirrhose du foie est présente, la chirurgie n’est pas indiquée.

Traitements complémentaires : La pose d’une prothèse biliaire

Il s’agit de poser un stent dans le canal cholédoque qui permet de le dilater et libérer l’évacuation de la bile en cas de pression sur ce canal par la tumeur.