Témoignage cancer de l’ovaire

Après une longue période de stress, on me découvre, à 63 ans, un cancer de l’ovaire.

Au début, je refuse tout traitement « classique » me méfiant de la médecine officielle. Cependant quelqu’un de mon entourage me parle des produits « Beljanski ». Je lis les documents et je suis « un peu » convaincue.Après avoir perdu 6 mois, je me fais donc opérer et je commence les produits « Beljanski » en même temps que la chimiothérapie. Je n’avais plus rien à perdre car ce cancer, « très mauvais », avait gagné du terrain.

J’avais jusqu’à 5 l d’ascite dans le ventre et des nodules un peu par- tout. Après 3 mois de ce traitement, contrôle scanner, quelle surprise et quelle joie il n’y avait plus rien alors qu’après l’opération il restait un nodule sur l’intestin que je n’avais pas voulu opérer et du liquide dans la plèvre (poumon). Je dis au Médecin que j’arrête la chimio ; il s’affole me disant d’en faire au moins encore une (perfusion). Pour ne pas me fâcher trop avec lui, j’accepte la 5ème et la dernière.

Ce que je regrette car elle m’a bien fatigué inutilement. Depuis, tous mes scanners sont bons : 4 scanners tous les 6 mois (mon 1er remonte à janvier 2015 et nous sommes en juin 2017). Je continue toujours les produits « Beljanski ». Merci mon Dieu (je suis catholique) de m’avoir fait rencontrer quelqu’un qui connaît les produits Beljanski.