Témoignage cancer de la bouche

En 1998, j'ai fait dans la partie inférieure de la joue droite, une ulcération néoplasique. La biopsie révélait un carcinome malphigien micro invasif. J'ai été opéré le 28 Octobre 1998.

Au début 2003, nouvelles biopsies montrant une large dysplasie sévère aux limites de résection non saines. A nouveau opération le 28 Avril 2003.

Début 2006, une nouvelle biopsie montre une récidive avec un nodule jugal et extension niveau gensive droite, l'histologie montre un carcinome in situ. On m'a proposé une nouvelle opération plus invasive j'ai refusé, puis une radiothérapie, j'ai demandé à réfléchir. Sur les conseils du journal "Votre Santé", j'ai découvert les produits du Professeur BELJANSKI et me suis mis en rapport avec le CIRIS puis Natural Source, qui m'a indiqué un Médecin. Je l'ai vu le 8 Mars 2006 et sur ses conseils j'ai commen- cé début Avril 2006 - 8 Pao V FM par jour. J'ai ressenti rapidement une amélioration. Le 15/09/06, mon Médecin a un peu modifié le traitement : 6 gélules de Pao V FM par jour + 4 gélules de Ginkgo V par voie orale. Ne pouvant presque pas parler, j'ai eu l'idée de faire des bains de bouche avec la poudre récupérée en ouvrant les gélules que j'ai dilué dans de l'eau (1 gélule de Pao V FM + 1 gélule de Ginkgo V + 1 gélule de Rovol V) puis recraché en fin de bain de bouche. Tous les matins, je faisais cela et en soirée je faisais un bain de bouche avec du chlorure de magnésium afin d'avoir une bouche parfaitement désinfectée pour la nuit.

Une dizaine de jours plus tard, je pouvais de nouveau parler normalement et cette technique a été très efficace. Je tiens à faire profiter tous les lecteurs de ce témoignage car il existe cer- tainement d'autres applications possible des produits Beljanski lorsqu'il existe des difficultés d'absorption par voie orale. Je pense au mélange possible de la poudre dans des petits pots de bébé très sucrés car les poudres sont amères. Il faut avoir des idées pour s'en sortir et surtout le courage des solutions qui existent.

J'ai revu mon Médecin le 24 Janvier 2007. Il m'a trouvé en meilleure forme et m'a dit continuez ce que vous faites, on est sur la bonne voie ! J'ai été capable de prendre ma santé en mains et j'espère bien continuer à faire les bons choix pour m'en sortir définitivement car un cancer ce n'est jamais bénin.