Le cancer du pancréas reste l’un des plus agressifs et des plus meurtriers qui soient. Il concerne, en France, plus de 10 000 nouvelles victimes, chaque année (hommes et femmes confondus). La recherche n’a pas encore trouvé de moyens de le maîtriser efficacement. C’est même le seul cancer qui produit une augmentation régulière de mortalité.

Cancer du pancréas
DéfinitionSymptômes & diagnosticsRechercheTraitementPrévention & récidive
  • 04 74 56 58 00

    Plus d’info sur la méthode Beljanski

Qu’est-ce que le pancréas ?

Le pancréas est une glande du système digestif logée en profondeur derrière l’estomac. Le pancréas est à proximité de l’artère et la veine mésentérique supérieures et du tronc cœliaque venant de l’aorte qui irrigue les organes du système digestif.  Composé de trois parties : la tête, le corps et la queue. La tête désigne la portion du pancréas en rapport direct avec l’intestin. Elle se prolonge par le corps, puis la queue du pancréas, à la gauche de l’abdomen et à proximité de la rate. L’intérieur du pancréas est parcouru par un ensemble de canaux qui sert à transporter le suc pancréatique (suc digestif). Ces canaux se rassemblent dans un canal principal qui parcourt toute la longueur du pancréas, le canal de  Wirsung. Il rejoint le canal cholédoque, en provenance du foie  qui transporte la bile et traverse la tête du pancréas. Le mélange de la bile et du suc pancréatique est ensuite déversé au niveau d’un renflement de l’intestin, l’ampoule de Vater, permettant la digestion. La position du pancréas, profondément enfouie dans l’abdomen, le rend difficile à examiner par des techniques d’imagerie médicale comme une radiographie ou une échographie. Un scanner ou une IRM permet d’observer avec précision son anatomie et la présence ou non d’une tumeur. Une écho-endoscopie est également parfois utilisée.

Cancers et tumeurs du pancréas

Les tumeurs bénignes

Les tumeurs bénignes ne sont pas des cancers. Ce sont des nodules, qui se développent sur le pancréas et qui n’occasionnent généralement pas de problèmes de santé. Elles sont rares et représentent environ 2% des nodules suspects découverts. Les formes les plus fréquentes de tumeurs bénignes sont le pseudo kyste pancréatique et le cystadénome séreux.

L’adénocarcinome

L’adénocarcinome canalaire pancréatique, le plus fréquent, représente 90 % des cancers du pancréas diagnostiqués. Il affecte généralement la tête du pancréas et se développe à partir des cellules qui fabriquent le suc pancréatique, indispensable pour la digestion.

Autres formes du cancer du pancréas

Il s’agit de tumeurs moins fréquentes : environ 10 % des cancers du pancréas et qui prennent de nombreuses formes. Les tumeurs neuroendocrines ou carcinomes neuroendocrines, représentent 2 à 3 % de toutes les tumeurs du pancréas. Elles se développent à partir des cellules qui produisent des hormones du pancréas. Les déséquilibres hormonaux produits peuvent révéler ce cancer. Un cystadénocarcinome est une évolution maligne d’un nodule non cancéreux. Le cystadénocarcinome représente 1 à 2 % des cancers du pancréas.