Tous les thés verts n’ont pas tous le même pouvoir anti-cancer : la recherche montre qu’un mélange spécifique de thés verts est particulièrement efficace contre le cancer du sein.

Résultats de la recherche scientifique :

Les résultats d’une nouvelle étude initiée par la Fondation Beljanski, comparant les effets anticancéreux de plusieurs grandes marques de thés, ont montré qu’un nouveau mélange de thés verts inhibait davantage la croissance de deux lignées cellulaires du cancer du sein, y compris une lignée cellulaire hautement métastatique. Ce mélange exclusif combine quatre thés verts : Ceylan Green, Bi Lou Chun, Gunpowder et Dragonwell (OnkoTea®).

thé anti cancer

Des thés sélectionnés par Mirko Beljanski lui-même

Le potentiel anticancéreux de chacun de ces thés a été initialement identifié par Mirko Beljanski à l’Institut Pasteur grâce à l’Oncotest, un test qu’il avait développé pour démontrer qu’une substance peut présenter des propriétés cancérigènes ou au contraire des propriétés anti-cancérigènes. La nouvelle étude américaine confirme l’activité anti-cancérigène de cette combinaison des quatre thés verts contre les cellules cancéreuses du sein.

Le mélange Beljanski : le plus efficace contre les cellules du cancer du sein

On connaît depuis longtemps les bénéfices antioxydants du thé vert, mais les nouvelles recherches montrent que l’activité de l’OnkoTea® s’est distingué des autres thés verts. Lorsqu’il a été testé avec d’autres thés verts, dont Bigelow®, Kusmi® et Lipton®, OnkoTea® s’est révélé posséder l’effet anticancéreux le plus puissant sur les cellules cancéreuses du sein. Les graphiques ci-dessous montrent la viabilité des lignées cellulaires de cancer du sein après exposition à des extraits de chacun des thés testés (400 microgrammes / ml). OnkoTea® est de loin le plus efficace à détruire le nombre de cellules cancéreuses du sein.

Activité des extrais de thé contre les cellules du cancer du sein

thé anti cancer

Pour continuer à explorer les bénéfices du mélange de thés verts sélectionnés par Dr Mirko Beljanski,

des recherches sont prévues sur d’autres types de cancer.