Dans le années 80, le docteur ès sciences Mirko Beljanski, chercheur au CNRS, met au point un outil qui s’avère très utile pour ses recherches, l’Oncotest. Il s’agit d’un test simple et fiable pour déterminer les propriétés cancérigènes ou au contraire anti cancérigènes de substances ou d’alcaloïdes. Il permet de mesurer rapidement et comparer le taux de multiplication et de déstabilisation d’ADN sains et cancéreux en présence de ces produits.
Plus l’ADN est exposé aux cancérigènes plus il est déstabilisé (la structure secondaire de l’ADN reste ouverte) et il devient cancéreux, avec une capacité de réplication de plus en plus élevée. Inversement des substances qui inhibent le développement des cellules cancéreuses mais ne perturbent pas les cellules saines sont recherchées.

Ces extraits mis au point et brevetés par Mirko Beljanski sont différents de ceux qui sont trouvés habituellement dans le commerce, par leur concentration: près de vingt fois supérieure aux plus concentrés connus sur le marché et par la détoxification des alcaloïdes indésirables, ils sont sans effets secondaires connus, même à haute dose.

Ce chercheur lors de travaux sur des produits protecteurs contre les radiations gamma, sélectionna également  des alcaloïdes issus des feuilles jaunes du Ginkgo Biloba, protecteurs contre les fibroses dues aux rayons et brûlures, et régulateurs d’enzymzes.

D’autres recherches  ont amenés Mirko Beljanski à créer de courts fragments d’ARN amorceurs pour stimuler la reprise de la multiplication des cellules de la moelle osseuse, déterminant dans la protection immunitaire et la production de plaquettes (thrombocytes) après les aplasies dues aux traitements conventionnels.

Toutes ces découvertes ont été faites dans le but de lutter contre les cancers et les effets secondaires destructeurs des traitements classiques, sans porter atteinte aux cellules saines, et ont donné naissance aux extraits Beljanski suivants:

pao pereira plante anti cancer

PAO PEIRERA

L’extrait concentré de  Pao Pereira (Geissospermum Vellosii) arbre de la forêt amazonienne au Brésil, utilisé pour combattre le paludisme et différentes affections depuis des siècles.

Doté d’alcaloïdes indoliques et du groupe des bétacarbolines, le (PAO V BELJANSKI), a une action anti tumorale généraliste très puissante agissant  sur un grand nombre de cancers, parmi les plus meurtriers. Il a donné d’excellents résultats en synergie avec les traitements conventionnels d’hormonothérapie, de chimiothérapie, de radiothérapie, ou même en utilisation seul. Il est sans effet sur les cellules saines. Il semble être le seul actif connu sur les cellules souches cancéreuses et sur les cellules résistantes aux traitements, en particulier en cas de récidive de cancer.

Une autre de ses propriétés est de combattre efficacement les rétrovirus à ARN (VIH (SIDA), HERPES..) même sur les souches résistantes aux traitements chimiques.

Dénué de toxicité, Il aide également à supporter les traitements en diminuant les effets secondaires des traitements conventionnels.

Rauwolfia vomitoria une plante contre le cancer

RAUWOLFIA VOMITORIA

L’extrait concentré  et détoxifié de Rauwolfia Vomitoria (ROVOL V BELJANSKI), provient d’un arbre d’Afrique utilisé en médecine indigène pour calmer plusieurs syndromes.

Il a des propriétés anti cancer aussi efficaces que celles de la plante de Pao Pereira, mais n’a pas de propriétés antivirales, il est utilisé en complément du PAO V.

Les alcaloïdes de Rauwolfia inhibent la duplication des cellules cancéreuses seules, il est sans effet  sur les cellules saines. L’extrait a été débarrassé de la Réserpine qui est faiblement toxique.

Dénué de toxicité, il aide également à supporter les traitements en diminuant les effets secondaires des traitements anticancéreux conventionnels. Il facilite la résorption des ascites.

plante anti cancer Ginkgo Biloba

GINKGO BILOBA

L’extrait de ginkgo Biloba (GINKGO V BELJANSKI) est produit à partir des feuilles jaunes (automnales) du Ginkgo Biloba, un arbre unique dans son genre, un archétype millénaire, qui a eu la force de résister à des stress énormes comme survivre à l’explosion nucléaire au Japon. Il présente une forte résistance aux agents mutagènes et à des  agressions diverses.

Étudié dans le cadre d’une recherche de produits protecteurs et curatifs des effets des rayonnements gamma, il a été sélectionné pour ses propriétés radio protectrices et de régulation des enzymes. Il est actif empêchant l’apparition des fibroses radiques très fréquentes en cas de radiothérapie. Ces fibroses mettent parfois un temps assez long (plusieurs semaines à plusieurs mois) à se développer, c’est pourquoi une prise de GINKGOV se poursuit sur un long terme. Il a aussi un effet protecteur pour le foie, ce qui apporte un confort dans les traitements anti cancéreux, et régule les globulines.