Témoignage cancer des ovaires et l’utérus métastasé aux intestins et à la vessie – Stade 3

Mars 2005 ma vie bascule, me voici à 53 ans atteinte d’un cancer des 2 ovaires, de l’utérus, j’ ai aussi des métastases au niveau des intestins et de la vessie.

Mon cancer est étiqueté : cystadénocarcinome de stade 3, le marqueur tumoral qui est le CA 125 est alors à 3677 ce qui est exceptionnelle- ment élevé. La norme étant de 0 à 35.

Je suis opérée 2 fois, en mars et en avril, j’ai ma première cure de chimiothérapie le 19 avril, celle-ci se passe très difficilement : Vomissements incoercibles, fatigue extrême avec une incapacité totale d’assumer les gestes quotidiens, je deviens totalement dépendante, je ne tiens plus debout et mon moral est au plus bas. Je perds 19 Kg en 1 mois et l’avenir me semble très sombre.

Sur les conseils d’une amie masseur kinésithérapeute, je découvre, et décide d’avoir recours aux molécules du professeur Beljanski que je commande aux USA à Natural Source. Je commence à les prendre le 23 avril.

Très vite après quelques jours de prises je commence à me sentir mieux, mes forces reviennent.

J’appréhende vivement la 2e cure de chimiothérapie, et miraculeusement celle-ci se passe sans aucun problème au grand étonnement des soignants, de mon amie venue de Rochefort sur Mer pour m’aider, et de moi-même.

Je fais immédiatement le lien entre mon amélioration et les compléments Beljanski.

Les 4 autres cures de chimio, se passent égale- ment remarquablement bien, je n’aurai qu’une légère aplasie médullaire à la 6e cure seulement.

Je prends les molécules Beljanski en toute transparence avec les Chirurgiens, et Cancérologues qui me suivent, ils reçoivent tous un dossier scientifique envoyé par le CIRIS.

Je précise être soignée à l’hôpital où j’ai exer- cé la profession d’infirmière pendant 28 ans ce qui facilite la communication et les échanges sur les découvertes de Mirko Beljanski, et ma crédibilité.

Beaucoup reconnaissent que mes résultats sont stupéfiants. 2 mois après la découverte de mon cancer, le CA 125 est à 37 et le scanner abdomino-pelvien s’est normalisé.

Aujourd’hui le CA 125 est à 12, le PETscann montre uniquement une image jugée suspecte sur ma vessie.

J’ai été opérée pour la 3e fois le mardi 29 novembre (coélioscopie) et je repars pour plusieurs cures de chimiothérapie que je n’appréhende pas grâce à la protection des produits « Beljanski ».

En conclusion : La Chirurgie associée à la chimiothérapie et à la prise des molécules Beljanski ainsi qu’une psychothérapie de soutien dont j’ai besoin, m’encouragent à garder l’espoir de vaincre ce cancer qui est très grave et à continuer pleine- ment mon projet de vie qui n’est pas achevé.

Une certitude m’anime, c’est celle de l’action produite par l’absorption des molécules Beljanski qui m’ont permis de vivre ces derniers mois dans la dignité et le confort.

La sélectivité d’action et la synergie avec les produits « Beljanski » et la chimiothérapie dont les effets étaient si indésirables à la 1ère cure ont fait un réel miracle. Je suis toujours debout, dynamique, et j’ai pu réaliser tous mes projets car aucun n’a été différé ou annulé à ce jour.

Je vous donne rendez-vous le 1er Dimanche de Septembre 2006 pour le prochain pique-nique du CIRIS et je vous invite à adhérer au CIRIS pour être informé sur les découvertes du Chercheur Mirko BELJANSKI.