Témoignage tumeur villeuse au deuxième duodénum

Depuis ma naissance, j’ai toujours eu de gros problèmes digestifs et, en 1988, on m’a découvert une tumeur villeuse au deuxième duodénum, une hernie hiatale et béance cordiale, source de reflux, d’acidité avec toux pénible et étouffements nuit et jour suivis d’une grande fatigue. Après traitements par le RANIPLEX 150 – MOPRAL ou PREPULSIP qui me donnaient des colibacilles, j’ai pu commencer en mars 1991 le traitement BELJANSKI et, petit à petit, j’ai ressenti du mieux ; je mange volontiers de la viande rouge, ma toux nocturne s’est améliorée et je dors mieux. En un mot il y a AMELIORATION DU BILAN BIOLOGIQUE (profil protéique) … ce qui me permet aujourd’hui de vous faire connaitre au maximum…