Témoignage patient atteint de la sclérose en plaques

À l’âge de 30 ans, une sclérose en plaques (SEP) s’est manifestée par une réaction méningée, avec incoordination des mouvements à la marche et atteinte oculaire sévère. Une longue rémission et des atteintes motrices légères m’ont permis d’exercer ma profession de kinésithérapeute à temps partiel jusqu’à l’âge de 52 ans. Puis, malgré des poussées évolutives rapprochées, j’ai refusé les traitements qu’on me proposait, à savoir des corticoïdes et interféron, connaissant leurs effets secondaires. Au début de cette année, la marche, même accompagnée devient de plus en plus difficile (distance de l’ordre de 100 mètres) à cause de la spaticité et de l’hypotonie musculaire, des troubles de l’équilibre. J’ai décidé d’essayer les produits du Professeur BELJANSKI le 15 mai 1999 : 8gélulesparjourdePAOVFM+2REAL BUILD par semaine. Après 4 mois de traitement, ma fatigabilité a considérablement diminué de même mon hypotonie musculaire. Je n’éprouve plus le besoin de m’allonger sur le dos, au sol, 3 fois par jour. À l'âge de 68 ans, j'ai été en mesure d’effectuer un travail de décomposition de la marche (flexion des cuisses, jambes et pieds), en marche accompagnée, j’ai pu parcourir une distance estimée à 2 km, avec des arrêts récupérateurs.

IMPORTANT : Lorsqu’on est affecté de la SEP il faudrait respecter certains conseils d’hygiène de bon sens comme de mettre le plus souvent possible les pieds nus au contact de la terre afin que le corps soit relié à la “masse”. Il faudrait éviter le port de chaussures à semelles isolantes (caoutchouc, crêpe...) et éviter de porter des vêtements en fibres synthétiques. Prendre souvent des douches généralisées ou uniquement des jambes. Les bains en piscine ou en mer sont excellents. Massages légers - éviter les efforts musculaires prolongés et la mécanothérapie.