Témoignage thyroïdite de hashimoto évolutive

Thyroïdite de hashimoto évolutive

La guérison de cette maladie est impossible.

Vers 1970, je souffrais d’une forme grave de spasmophilie qui m’empêchait de réaliser beaucoup de projets fixés. J’étais très angoissée, j’avais peur et je me sentais en permanence en insécurité. J’avais l’impression que ma mort était imminente et avais la sensation que mon corps était en permanence glacé.

En 1989, rien ne s’était amélioré, bien au contraire, et je ne pouvais plus m’alimenter correctement. Cela a duré plusieurs mois ce qui m’a amené à penser que je ne vivrai plus longtemps. C’est alors, que mon médecin me conseilla de faire une prise de sang afin de contrôler ma glande thyroïde. Cet examen révéla une thyroïdite de Hashimoto avec les anticorps antithyroïdiens et anti-thyroglobulines (104800 au taux de dilution 100).

Cela n’arrangeait pas mes problèmes d’autant plus que le médecin avait spécifié qu’il n’était pas possible de trouver un traitement efficace dans ce cas de maladie auto-immune. Tenter d’équilibrer la glande thyroïde par une prise journalière d’extrait thyroïdien était la seule proposition médicale. Ce traitement aléatoire est à endurer à vie avec son cortège de complications pouvant atteindre d’autres organes vitaux. Ces maudites prévisions ne tardèrent pas à se manifester à tel point que pendant une période je ne pouvais même pas boire un verre d’eau.

Désemparée, j’ai recherché et trouvé une autre solution médicale en Allemagne. Ce nouveau traitement proposé a donné satisfaction pendant 3 ans et j’ai pu vivre à peu près normalement. Mal établi entre autre sur de fréquentes injections de sels calciques, mes veines se sont progressivement obstruées et ce traitement a dû être abandonné. Mon état de santé s’est à nouveau détérioré et je ne pouvais plus rien faire.

Le hasard m’a fait découvrir le livre du Pr Mirko Beljanski.

Nous étions alors en été 1994 Sur les conseils d’un médecin compétent et connaissant très bien les propriétés des produits Beljanski, j’ai pris chaque jour 4 gélules d’extrait de Pao pereira, 4 gélules d’extrait de Ginkgo Biloba et 1 dose d’ARN fragments par semaine (Real Build).

A ma plus grande joie, trois mois après, tous nos amis ne me reconnaissaient plus. Mon état général s’était considérablement amélioré et ma vie redevenait normale. Mes poils sont réapparus et la dépigmentation de ma peau s’est arrêtée. Ma digestion était meilleure et j’avais repris des forces. Nous pouvions de nouveau rencontrer des amis ce qui n’était pas possible avant.

Tout a été pour le mieux jusqu’au moment où en octobre 1996 j’ai été privée des molécules du Pr. Beljanski par le fait de la saisie et de la mise sous scellés par la justice du siège de l’Association

CIRIS. Le résultat de cette infâme décision de la justice française a été que mon état de santé s’est à nouveau vite dégradé.

Heureusement que, depuis mai 1997, nous pouvons à nouveau recevoir par les USA toutes les molécules brevetées par le chercheur Beljanski.

J’ai pu ainsi retrouver une forme me permettant de vivre normalement.

A plus de 73 ans et 19 ans de recul, je me porte relativement bien.

Je vis normalement et j’apprécie pleinement la Vie.

NB : Il est bien entendu que Rosa a utilisé les véritables produits Beljanski en provenance des USA et non certaines copies qu’on aurait pu se procurer à notre porte. »