Les essais menés sur les pathologies cancéreuses ovariennes, pancréatiques et prostatiques, ont mis en évidence  une action efficace  des extraits Beljanski, seuls et en association, synergétique, avec les traitements courants de chimiothérapie, consolidant les capacités anti tumorales des traitements conventionnels. Les recherches effectuées par Mirko Beljanski et les témoignages des malades ayant utilisé ses extraits avec leur traitement conventionnel, et remis de diverses pathologies cancéreuses suggèrent que ces produits sont efficaces sur le phénomène cancer dans ses diversités.

Les différents traitements thérapeutiques, qu’ils soient classiques (chimiothérapie, radiothérapie) ou naturels (Pao pereiraRauwolfia Vomitoria) ont chacun leur mode d’action propre. La synergie, c’est lorsque les effets s’additionnent pour un résultat meilleur. Mirko Beljanski attache la plus grande importance à la synergie d’action entre traitements traditionnels et ses produits afin que les malades n’aient pas à choisir entre traitements traditionnels et ses produits, les produits Beljanski.

Différents types de chimiothérapies étudiés

Alors même qu’il travaillait à l’institut Pasteur, il a pu vérifier et confirmer de deux façons différentes cette synergie d’action.

Le Lomustine

Lomustine

Le Lomustine est un agent alkylant, appartenant à une famille de traitements de chimiothérapie qui se substitue à l’ADN empêchant ainsi sa réplication.

Le Docétaxel

Docetaxel

Le Docétaxel est un agent anti-mitotique empêchant la division cellulaire par des microtubules.

Voir la synergie

Le Carboplatine

Carboplatin

Le Carboplatine, traitement le plus fréquent, se lie à l’ADN et interfère dans son processus de réparation.

Voir la synergie

La Gemcitabine

Gemcitabine

La Gemcitabine est un nucléoside analogue qui s’introduit dans l’ADN et en bloque la synthèse.

Voir la synergie

Confirmation de la synergie d’action avec les extraits Beljanski

Alors même qu’il travaillait à l’institut Pasteur, il a pu vérifier et confirmer de deux façons différentes cette synergie d’action.

1ere expérience :

4 groupes de souris ont été greffées avec des cellules cancéreuses:

Groupe « Témoin » en gris,
qui ne reçoit aucun traitement.

Groupe « Rauwolfia » en vert, qui reçoit des faibles doses de Rauwolfia vomitoria.

Groupe « CCNU » en rouge, qui reçoit des doses de chimiothérapie (Lomustine).

Groupe « Rauwolfia + CCNU » en vert et rouge, qui reçoit des doses de Rauwolfia vomitoria et de chimiothérapie.

16 jours après la greffe des cellules cancéreuses, les tumeurs cancéreuses développés par les souris des 4 groupes durant cette période sont retirées et pesées.

  • Le groupe « Témoin » qui n’a reçu aucun traitement à développer des tumeurs de +12grs.

  • Le groupe « Rauwolfia » en vert a développé des tumeurs de -8grs

  • Le groupe « CCNU » en rouge qui a reçu de la chimio (CCNU) en rouge à développer des tumeurs de +4grs.

  • Le groupe « Rauwolfia + CCNU » celui qui a reçu des faibles doses de Rauwolfia vomitoria et de la chimiothérapie ont développé des tumeurs de -1g.

  • Le poids des tumeurs est souvent un critère important pour les oncologues mais pour le patients seule la survie compte.

Mirko Beljanski a refait la même étude mais en se concentrant sur la survie des souris.

2eme expérience :

De nouveau, Mirko Beljanski divise les souris en 4 groupe qui toutes ont été greffées avec des cellules de lymphome YC8.

Groupe « Témoin » en gris,
qui ne reçoit aucun traitement.

Groupe « Rauwolfia » en vert, qui reçoit des faibles doses de Rauwolfia vomitoria.

Groupe « CCNU » en rouge, qui reçoit des doses de chimiothérapie (Lomustine).

Groupe « Rauwolfia + CCNU » en vert et rouge, qui reçoit de faibles doses de Rauwolfia vomitoria et des doses de chimiothérapie.

Au bout de 20 jours toutes les souris sont vivantes.

Au bout de 60 jours :

  • Groupe « Témoin » : 10% seulement des souris sont toujours vivantes

  • Groupe « Rauwolfia » : 40% des souris sont vivantes

  • Groupe « CCNU » : 60% des souris sont vivantes

  • Groupe « Rauwolfia + CCNU » : 100% des souris sont vivantes grâce à la combinaison extrait de Rauwolfia Vomitoria Beljanski et la chimiothérapie.

Programme de recherche de la Fondation Beljanski : confirmation de la synergie d'action

La Fondation Beljanski a voulu vérifier cette synergie d’action avec :

  • Différents types de chimiothérapie : Gemcitabime, Carboplatine, Docetaxel

  • Les extraits Beljanski de Pao pereira et de Rauwolfia vomitoria

  • Différents types de cellules cancéreuses

  • Des extraits efficaces avec différents traitements de chimiothérapie

Vous pouvez retrouver ces résultats qui confirme la synergie d’action contre les cellules cancéreuses dans les publications suivantes.

Carboplatine

Carboplatine et Rauwolfia vomitoria

“Antitumor Activities of Rauwolfia Vomitoria Extract and Potentiation of Carboplatin Effects Against Ovarian Cancer”
Jun Yu, PhD1,2, Yan Ma, PhD1,2, Jeanne Drisko, MD2, Qi Chen, PhD.
Current Therapeutic Research 75 (2013) 8–14

Carboplatine et Pao pereira

« The plant extract of Pao Pereira Potentiates carboplatin effects against ovarian cancer »
Jun Yu and Qi Chen
Pharm Biol, Early Online: 1–8 (2013)

Gemcitabine

Gemcitabine et Pao pereira

« Inhibition of pancreatic cancer and potentiation of gemcitabine effects by the extract of Pao Pereira »
Jun Yu, PhD., Jeanne Drisko, PhD. and Qi Chen, PhD.
Oncology Reports“ (vol.30 n°1, pp 149-156, July 2013 – Doi: 10.3892/or.2013.2461)

Gemcitabine et Rauwolfia vomitoria

“Antitumor Activities of Rauwolfia vomitoria Extract and Potentiation of Gemcitabine Effects Against Pancreatic Cancer”
Jun Yu, PhD and Qi Chen, PhD.
Integrative Cancer Therapy. 2014 Apr 24;13(3):217-225.

Docetaxel

Docetaxel et Pao pereira

“Pao pereira Extract Suppresses Castration- Resistant Prostate Cancer Cell Growth, Survival and Invasion Through Inhibition of NFkB Signaling”
Cunjie Chang, BS, Wei Zhao, MS, Bingxian Xie, BS, Yongming Deng, BS, Tao Han, BM, Yangyan Cui, BS, Yundong Dai, BS, Zhen Zhang, BS, Jimin Gao, MD, PhD, Hongqian Guo, MD, PhD, and Jun Yan, PhD.
Integr Cancer Ther. 2014 May;13(3):249-58. Doi: 10.1177/1534735413510557. Epub 2013 Nov 27

Cancer des ovaires

Conclusion

Les expériences menées par l’équipe du Dr Beljanski à Paris durant près de 40 ans, puis à travers le programme de recherche de la Fondation Beljanski avec les recherches menées par le Dr Katz à l’Université de Columbia, et le Dr Drisko à l’Université du Kansas, montrent que les extraits de Pao pereira et de Rauwolfia vomitoria forment des synergies très efficaces avec quatre molécules différentes de chimiothérapie ayant quatre différents mécanismes d’action.

Cela suggère que les extraits agiront avec un large éventail de traitements anti-tumoraux.