Les symptômes du cancer du foie sont difficiles à remarquer au début et ceci explique le diagnostic généralement tardif.

Liste des symptômes du cancer du foie


Symptômes communs du cancer du foie
  • Amaigrissement rapide – .Vous avez une perte soudaine et inexpliquée de poids, vous remarquez un changement soudain sur votre balance. Une consultation médicale peut s’avérer précieuse.
  • Perte d’appétit inexpliquée – Une douleur et un gonflement persistants abdominaux associés à une perte d’appétit. Un inconfort, une sensation de trop plein après une petite collation. Un manque d’appétit persistant, un dégout de l’alimentation. Nausées.
  • Inflammation du foie – Le gonflement douloureux de l’abdomen et la dilatation du foie. Cette inflammation souvent causée par le cancer peut former une masse douloureuse au niveau du foie côté droit sous les côtes
  • Jaunisse – L’ictère (jaunisse) est une coloration qui apparait quand il y a un excès de bilirubine, un produit de dégradation des vieux globules rouges qui produit le jaunissement de la peau et du blanc des yeux, un brunissement des urines. La bilirubine est présente en excès dans la circulation sanguine chez les patients ayant un foie qui ne fonctionne pas efficacement.
  • Douleurs réfléchies – Souvent quand un organe vital ou une glande du corps est endommagé, nous ressentons des douleurs dans d’autres parties du corps. Cette douleur est appelée ‘douleur réfléchie’, et peut exister chez des patients souffrant de problèmes hépatiques. Par exemple, un foie gonflé (situé sur le côté droit du corps, sous les côtes) peut entrainer une démangeaison dans l’épaule droite ou le dos car le foie est tellement gonflé qu’il appuie sur les nerfs du dos ou de l’épaule.

Causes de déclenchement d’un cancer du foie


On parle de facteurs de risques. Il existe un certain nombre de facteurs de risques communs observés dans le  développement de ce cancer :

  1. L’âge: le cancer du foie atteint souvent des personnes âgées de 67 ans ou plus.
  2. Le sexe: les hommes sont environ deux fois plus atteints par le cancer du foie que les femmes (65%) diagnostiqués chez les hommes, (35%) chez les femmes.
  3. la préexistence de maladies : l’hépatite B, l’hépatite C, la cirrhose du foie, l’obésité, la stéatose et le diabète sont liés au risque du développement du cancer du foie. Par exemple, 5% des patients atteints de cirrhose développent un cancer du foie.
  4. Les habitudes toxiques: les fumeurs et ceux qui abusent de l’alcool ont tendance à développer plus de cancers du foie.
  5. L’hérédité : les personnes qui ont des antécédents familiaux de cancer du foie sont plus susceptibles de développer la maladie.

Causes de déclenchement d’un cancer du foie


Il s’articule sur l’examen clinique qui recherche les différents symptômes associés à un ensemble de bilans (analyse de sang, radiographie, biopsie). Tous ces bilans ont pour fin de rechercher la présence de cancer, de déterminer le type et le grade de la tumeur pour ensuite arriver à un traitement précis pour le patient.

L’examen clinique – Devant une suspicion de tumeur, le médecin apprécie l’augmentation du volume du foie par palpation de l’abdomen. La coloration jaune de la peau et du blanc de l’œil du patient et un éventuel gonflement de l’abdomen pourra révéler une présence d’ascite et d’ictère ( jaunisse).

Le bilan biologique – Un bilan sanguin est réalisé dans le but de doser:

  • Des produits du foie comme les transaminases, la bilirubine, les gamma-GT, le taux de prothrombine. Il permet d’apprécier l’état du fonctionnement du foie.
  • L’alpha-foetoprotéine (AFP) est recherchée pour détecter le cancer du foie. Le dosage au-delà d’une certaine quantité d’AFP peut faire penser à la présence d’un cancer du foie.

Les examens d’imagerie

  • L’échographie  qui permet de déceler la présence éventuelle d’une masse au niveau du foie.
  • Le scanner et l’IRM pour localiser et mesurer la taille de la tumeur. Ces examens permettent de distinguer une tumeur bénigne, un cancer primitif du foie ou à des métastases.

La biopsie

  • La biopsie est le seul examen à pouvoir établir d’une manière précise le diagnostic d’un cancer. Elle conduit à l’analyse anatomo-pathologique de la tumeur, c’est-à-dire l’observation microscopique directe des cellules prélevées dans le foie. Ce test permet de définir les cellules cancéreuses, leur nature (type de cellules) et leur provenance (le foie ou un autre organe).