C.R. Soc. Biol. 1949, CXLIII, pp. 174-175. et M. BELJANSKI, Ann. Inst. Pasteur, 1949, 76, pp. 451-455.

Comparaison biochimique d’une souche bactérienne sensible à la streptomycine avec une souche résistance de même espèce

Note de MM. François Gros, Mirko Beljanski, Michel Macheboeuf et Mme Françoise Grunbach, présentée par Gabriel Bertrand

Pendant la phase de latence qui précède la croissance logarithmique, une souche de Staphylocoques streptomycinoresistante accumule des quantités d’acide ribonucléique très supérieures à celles qui sont accumulées par la souche sensible dont dérive la résistante. L’acide désoxyribonicléique, les nucléotides et les protéines ne sont pas accumulés en excès.