Voici l’expérience d’un médecin généraliste, aujourd’hui à la retraite. Il nous présente son expérience face aux carences de magnésium.

 


 

La vie  nous  fait affronter  quotidiennement des événements et des épreuves plus ou moins difficiles à gérer et qui nous stressent.

Cela peut aller :

  • Du simple agacement (un voisin ou collègue  peu respectueux  des règles de bienséance, etc...), à la longue cela devint pénible, voir insupportable !
  • Au  véritable drame (perte d’un être cher, annonce d’une maladie grave, guerre, attentat, etc…).

Il est impossible de vivre sans stress !  Donc, il ne s’agit pas d’éviter le stress, mais d’avoir la capacité d’y faire face

Or, que se passe-t-il dans de telles circonstances ? L’organisme mis à rude épreuve épuise ses réserves  biologiques et tout particulièrement le magnésium. Le magnésium est présent dans 300 réactions chimiques de l’organisme… imaginez une usine où 300 postes manquent de carburant !

Une image pertinente pour faire comprendre ce qui se passe : une voiture dépense plus d’essence en montagne, dans les côtes et les virages, que dans une descente… et quand le réservoir est vide, elle tombe en panne sèche, elle cale et le moteur ne redémarrera qu’après avoir refait le plein. On peut la pousser pour la faire rouler, elle peut dévaler une pente en roue libre, mais dans la côte suivante, elle retombera en arrière …

Face à cet épuisement biologique, faute de « carburant », le patient n’a plus la force de lutter, et déprime, pleure sans raisons, ne dort plus, fait des cauchemars et devient agressif. Il est atteint de tremblements, certains deviennent boulimiques. La boulimie au chocolat est caractéristique de la carence en Mg … Mais cela devient plus grave si ce patient plonge dans le tabac, l’alcool, ou la drogue car ces produits entraînent des accoutumances, l’addiction est une boulimie aggravée.

Evidemment, chaque individu réagira  différemment,

Pour les anxieux sont plus vulnérables aux carences de magnésium

Parce que l’anxiété correspond, non pas à une carence de circonstance, mais à une carence génétique… on ne devient pas anxieux comme on stresse, on est anxieux, génétiquement. Les carences se manifestent dès le plus jeune âge, timidité ou nervosité excessives, inattention, enfant qui se ronge les ongles et peut-être même énurésie. Je n’ai aucune preuve scientifique, mais de nombreux cas à ma consultation ont cessé d’uriner la nuit dans leur lit suite à la prise de Magnésium.

On comprendra aisément que les personnes carencés génétiquement sont plus vulnérables.

La carence génétique, mal absorption, mauvaise utilisation du Mg, elle est due souvent, à un manque de transporteurs.

Pour conclure, mon expérience clinique de 35 ans de pratique, m’a permis de constater l’effet positif et capital du magnésium dans le stress et l’anxiété, mais aussi dans de nombreux autres cas et autres comportements. Ce qui est confirmé maintenant, par les communiqués scientifiques internationaux.

Pour plus d’informations cf site “le-magnesium.org

 

Contre-indications formelles : Insuffisance rénale, Parkinson, myopathies.

Toujours faire un bilan m médical : un train peut en cacher un  autre.

 

Dr Claude Plocieniak